Brèves / Économie

Le pétrole algérien chute de 7 dollars en 2019.

Posté le 16/01/20

Algérie pétrole

Le prix du pétrole brut algérien est passé de 71,44 dollars/baril en 2018 à 64,49 dollars en 2019, soit une baisse de 6,95 dollars (9,72%) selon l’OPEP. La chute du Sahara Blend intervient dans un contexte de repli général des prix mondiaux en 2019 et de la poussée de la production du gaz de schiste américain . Le brut algérien est établi en fonction des cours du Brent, brut de référence de la mer du Nord, coté sur le marché de Londres. Il bénéficie en outre d’une prime additionnelle en raison de ses qualités physico-chimiques appréciées par les raffineurs. A noter que le Sahara Blend est le sixième brut le plus cher derrière ceux de l’Angolais Girassol (66,11 dollars/baril), du Guinéen équatorial Zafiro (65,74), du Nigerian Bonny light (65,63), du Saoudien Arab light (64,96) et de l’Emirati Murban (64,72). Le rapport de l’Opep indique, par ailleurs, que la production de l’Algérie en 2019 a atteint 1,023 million de barils par jour (Mbj), soit une légère baisse de 17.000 barils par rapport à la production moyenne de 2018 (1,040 Mbj).