Brèves / Économie

Economie : L’université et les filières industrielles se rapprochent.

Posté le 20/07/20

 

Rapprocher l’université de son environnement socio-économique tel est le voeux du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane qui souhaite que des partenariats « fructueux » voient le jour entre les deux parties.

C’est lors de la cérémonie de signature d’accords avec des acteurs des filières industrielles pour la création de pôles technologiques, à Alger, que M. Benziane a appelé au rapprochement entre « l’université et son environnement socio-économique » . L’objectif de ce type de coopération a pour objectif, selon le ministre, d’instaurer « une nouvelle phase ayant pour finalité l’institutionnalisation de la relation entre l’université et l’entreprise à travers un plan opérationnel effectif garantissant la pérennité de la relation entre la formation et la recherche, d’un côté, et le monde économico-industriel, de l’autre ».

Citant les expériences pilotes en la matière, il a par ailleurs indiqué que celles ci feront l’objet « d’une évaluation d’étape selon des indicateurs de performance mesurables ». 

Si la création de pôles technologiques sont un « impératif », c’est parce « le regroupement de plusieurs acteurs au sein d’un même espace est de nature à créer une véritable cohésion entre les centres de recherche scientifique et les entreprises économiques », estime t-on du coté du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.

Et de poursuivre : « Cette initiative favorisera la circulation des idées et l’échange entre compétences, d’une part, et permettra aux acteurs locaux d’accéder aux nouvelles technologies, d’autre part ».

Ainsi grâce à ces partenariats, M. Abdelbaki espère, au delà de la préservation des emplois, pouvoir en « en créer de nouveaux, augmenter le chiffre d’affaires de ces entreprises et garantir un climat approprié pour l’émergence de nouvelles entreprises basée sur l’innovation ».

Pour rappel, huit conventions ont été signées lundi entre les universités algériennes et la filière industrielle pour la création de pôles technologiques.