À la une / Économie

Economie : Air Algérie cargo a exporté plus de 1000 tonnes de dattes vers la France.

Posté le 30/04/20

 

Si le gaz et le pétrole algériens sont très sollicités sur les marchés extérieurs, il est un autre produit, en l’occurence les dattes, qui s’exporte tout aussi bien à l’international. Ainsi depuis le début de la pandémie de coronavirus qui touche le pays Air Algérie a procédé à l’exportation « de plus de 1000 tonnes » du produit phare algérien a indiqué Rabah Midou, le Directeur général « d’Air Algérie cargo » (AAC). 

En ces temps d’épidémie de covid-19, le commerce international continue donc de fonctionner à plein régime en ce qui concerne la datte algérienne.  A tel point que la compagnie nationale qui assurait 5 à 6 liaisons par semaine à destination de la France – avant le déclenchement de la pandémie de coronavirus – a fortement augmenté ses rotations en passant désormais à une vingtaine de vols hebdomadaires a déclaré M Midou en marge d’une opération d’exportation de 20 tonnes de dattes. 

Pour expliquer ces mouvements, le DG d’ACC a rappelé que le transport de marchandises n’était pas concerné par la suspension du trafic aérien et maritime et que les pouvoirs publics ont décidé de ne pas vendre en dehors des frontières « des produits stratégiques ou de large consommation à l’exception du surplus de production de dattes». Il a en outre informé les journalistes présents que « les capacités disponibles d’Air Algérie variaient entre 30 et 50 tonnes par jour ».

Abordant les expéditions vers la France de la fameuse «deglet nour», le dirigeant algérien a aussi précisé qu’Air Algérie cargo faisait en moyenne « de 2 à 3 vols par jour à destination de Paris, Lyon et Marseille », villes qui concentrent un grand nombre de ressortissants nationaux qui, en période de Ramadhan, apprécient particulièrement cette denrée rare.

Si les avions partent remplis vers l’étranger, ils ne reviennent en revanche jamais à vide sur Alger. «Les appareils de fret transportent quotidiennement des dattes, seul produit autorisé à l’exportation à l’aller, et reviennent chargés d’équipements et autres produits importés au profit d’opérateurs publics ou privés, notamment des produits pharmaceutiques », a rajouté Alayli Ilyes, le DG adjoint d’AAC. Et de compléter : « Outre les cargaisons de marchandises, les avions cargo algériens rapatrient également les dépouilles des Algériens établis à l’étranger, et dont le décès n’est pas dû au Coronavirus, pour être enterrés en Algérie ».

M IIyes a conclu en rappelant « que la compagnie demeurait mobilisée et prête à servir à la demande de toute entité ou opérateur économique vers toute destination ». 

Pour rappel Air Algérie dispose d’une flotte de quatre avions cargo pour effectuer ses différentes missions. 

Mansouria Fodeili